Nigeria CAN 2019
Nigeria CAN 2019

Live Nigeria vs Cameroun EN DIRECT | CAN 2019 : Huitièmes de finale



Match Nigeria – Cameroun en direct commenté.

Coupe d’Afrique des Nations – 6 juillet 2019


Suivez en live commenté sur Sheva – GIPHY , le match de Coupe d’Afrique des Nations entre Nigeria et Cameroun. Ce match aura lieu le 6 juillet 2019 à 18:00. Retrouvez toutes les actions chaudes, les stats, les compositions, les buts, les commentaires de nos journalistes pour vivre la rencontre comme si vous y étiez. N’hésitez pas à commenter et débattre du match en direct avec la communauté Facebook de Sheva – GIPHY !

Cela fait plus de 4 ans que Seedorf a troqué les crampons pour les costumes de manager. Toujours aussi affûté et cette fois accompagné d’un autre illustre batave en la personne de Patrick Kluivert, l’ancien milieu de terrain est à la recherche de succès et de crédit avec les lions indomptables camerounais. Cependant, même si son expérience en tant que sélectionneur est dores et déjà sa plus longue période sur un banc, les résultats ne sont toujours pas là. Comment un garçon aussi riche tactiquement et avec une vraie philosophie en interview peut être si souvent en échec sur les bancs ? Retour sur son passage au Deportivo la Corogne pour tenter de percer ce mystère.

Une méthodologie de travail déconnectée du réel ?
En interview ou simplement dès qu’il le peut, Clarence Seedorf ne manque jamais d’ambition et aime parler de sa méthode. Celle ci est fortement marquée par son passage en Italie au Milan AC avec en exergue le côté bâtisseur d’un Carlo Ancelotti par exemple. Formidable joueur de football, Seedorf est surtout une brute de travail. Son physique colossal mais surtout sa musculature encore saillante même les crampons raccrochés sont la matérialisation de cet amour du travail. Lui qui a pu prolonger le plaisir jusqu’à 40 ans a toujours été un très grand professionnel à l’entraînement.


Le Batave aime s’entraîner, aime les mises au vert. Des habitudes qu’il a chaque fois tenté d’imposer lors de ses nominations. En Espagne, il avait par exemple pour habitude de mettre en place des doubles séances. Habitué à cela en tant que joueur, Seedorf trouve normal que des joueurs professionnels soient présents toute la journée au centre d’entraînement. Souvent il sépare le travail tactique et technique des exercices physiques. Le natif de Paramirabo aime aussi travailler en groupe réduit. En Espagne on l’a souvent vu être entouré que de ses offensifs ou de ses défensifs sur le terrain d’entraînement pour travailler des placements spécifiques.

En Galice, Clarence Seedorf va aussi démocratiser les mises au vert. Partant toujours la veille lors des matchs à l’extérieur et en logeant souvent au centre d’entraînement lors des matchs à domicile. Cependant, cette méthodologie long-termiste ne colle pas vraiment avec la situation des clubs dans lesquel il est nommé. En Espagne comme lors de son passage au Milan et en Chine, il signe en court de saison dans des situations compliquées. Au Depor il est le 3e coach de la saison à s’asseoir sur le banc d’un club relégable à son arrivée. Des contextes qui demandent des opérations commando comme le font très bien Pascal Dupraz ou Pepe Mel par exemple. Répétant qu’il aime avoir la patate chaude dans les mains, Seedorf ne semble pourtant pas adapter la bonne posture pour relancer ses formations.

Une approche tactique trop dogmatique ?
L’approche quotidienne est la partie cachée du rôle entraîneurs. Au final, ils sont jugés sur 90 minutes, les matchs sont toujours leur juge de paix. Avant son arrivée au Depor, le bilan de Seedorf est maigre. Au Milan il a eu des résultats mais n’a jamais impressionné ni semblé capable d’inculquer ses idées. Son passage en Chine a aussi très vite tourné court. A chaque fois, il ne reste pas plus de 6 mois sur les bancs. Son arrivée au Depor n’est donc pas différente, il signe en Galice en court de saison, après le mercato hivernal. Relégable a son arrivée, les Turcos ne gagneront que 2 matchs sous sa houlette et seront logiquement relégués en Segunda.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here